SOUS MENU

Hungaroring Course 2

15-06-2015

WORLD  SERIES BY RENAULT, BUDAPEST, ETAPE 4

 

CHAMPIONNAT DE FRANCE F4, WSR BUDAPEST, ETAPE 4, COURSE 2

Première victoire d'Aubry

La seconde course du week-end sur le circuit de Budapest offre à Gabriel Aubry une première victoire indiscutable en Championnat de France F4. Le Français devance largement son compatriote Julien Darras et le Russe Alexey Korneev. Le principe de grille inversée pour les dix premiers classés de la course 1 permet de retrouver pour cette seconde course Gabriel Aubry en première ligne avec le Britannique Louis Gachot à ses côtés. La seconde ligne étant partagée par Giuliano Alesi et Julien Darras.

C’est avec des températures estivales et un soleil de plomb que le départ de la première course dominicale est donné. Gabriel Aubry réalise un excellent envol tout comme Louis Gachot tandis que Giuliano Alesi, un peu trop pressé de partir pour en découdre avec les 2 protagonistes de tête, anticipe son départ. Cette faute lui vaudra par la suite une pénalité qu’il devra accomplir avec un drive through. Le premier freinage permet à Louis Gachot de prendre le dessus sur Gabriel Aubry suivi de très près par Julien Darras auteur lui aussi d’un excellent envol. Le premier tour fait l’objet d’un premier fait de course où Théophile Senegas, surpris par une man½uvre de Yifei Ye, réalise une malheureuse sortie de piste qui le condamnera à s’en tenir là. Au second passage Gabriel Aubry reprend le commandement face à Louis Gachot qui doit dorénavant surveiller dans ses rétroviseurs Julien Darras qui ne compte pas se contenter de sa troisième position.

Derrière ce trio de tête, les Russes Alexey Korneev, Nikita Troitckii et le Finlandais Simo Laaksonen sont leurs plus proches poursuivants. Le Mexicain Axel Matus parti depuis le fond de la grille n’a pas l’intention d’y rester et ne tarde pas à se frotter aux pilotes qui le devancent et opère une belle passe d’armes avec son compatriote José Sierra et le Chinois Yifei Ye.Au fil des passages, les positions se figent et les écarts se creusent entre les 19 académiciens. En tête de la course, Gabriel Aubry continue sa marche en avant et se construit une avance relativement confortable. Alors qu’ils évoluaient dans le peloton de tête, le Suédois Reuben Kressner et Alexey Troitckii sont victimes d’un accrochage. Cet élan d’optimisme les obligera à arrêter la course après avoir endommagé leur monoplace et le Russe sera pénalisé de trois places sur la grille de départ de la prochaine course. Comme pour la course 1 les positions n’évoluent guère et les académiciens semblent rencontrer des difficultés pour trouver la faille sur leur adversaire sur ce tracé très sinueux.

Dans le dernier tiers de course, Gabriel Aubry est toujours aux avant-postes et sait qu’il a peu de chance de se faire rattraper par Julien Darras et Alexey Korneev. Les dépassements sont rares et cette course 2 Hongroise s’avère beaucoup moins animée que celles que les académiciens ont l’habitude de nous offrir lorsque le principe de grille inversée s’applique. Derrière le quatuor de tête composé de Gabriel Aubry, Julien Darras, Alexey Korneev et Simo Laaksonen, Julien Andlauer est lui aussi dans un très bon rythme, il navigue au cinquième rang, et est prêt à saisir la moindre occasion pour évoluer au classement. Quant au vainqueur de la course 1, Valentin Moineault, il ne ménage pas ses efforts pour essayer de revenir sur Louis Gachot pour le gain de la sixième place. Auteur d’une course solide, Hugo Sugnot Darniche voit enfin ses efforts récompensés par une probante huitième position. Habitué aux avant-postes, Sacha Fenestraz rencontre plus de difficultés sur le tracé Hongrois pour remonter ses adversaires lors de cette seconde course et il doit se contenter de la neuvième position avec une monoplace légèrement souffrante en raison d’une bousculade au c½ur du peloton. Il devance le Mexicain Axel Matus qui n’arrive pas à remonter au-delà de la dixième position. La fin de course ne verra aucun changement entre les dix hommes de tête et Gabriel Aubry franchit la ligne d’arrivée en vainqueur inéluctable et empoche ainsi sa première victoire en monoplace avec le meilleur tour en course. Il devance son compatriote Julien Darras et le Russe Alexey Korneev. Auteur du meilleur temps lors de la séance d’essais qualificatifs, Valentin Moineault partira de la pole position pour la course 3 aux côtés de Sacha Fenestraz.

Rendez-vous pour la course 3 : Dimanche 14 juin à 17h05

            Classement Course 2