SOUS MENU

27-02-2016

Le Français entre dans le cercle fermé des légendes en gagnant un troisième Rallye Monte-Carlo en trois ans. Il rejoint Sandro Munari, Walter Rohrl, Tommi Mäkinen et Sébastien Loeb.

 

Sébastien Ogier a donc remporté dimanche dernier sa 35e victoire en 40 Rallyes au volant de sa Polo R WRC, permettant à sa WRC de devenir la voiture la plus victorieuse de l’histoire du Rallye. Bien que Sébastien Ogier, grand favori avant la course, ait assuré une première place avec 1’54’’ d’avance sur son dauphin, le troisième pilote Volkswagen Andreas Mikkelsen, le Français ne s’est jamais senti à l’abri lors de ce Monte-Carlo.

Au cours des premières spéciales, Sébastien Ogier et Kris Meeke se sont en effet disputés et échangés la première place jusqu’à l’abandon de ce dernier à cause d’un endommagement de sa boite de vitesse. Éric Camilli, l’autre représentant français dans une écurie officielle, a également été contraint à l’abandon lors de la sixième spéciale. Malgré la prudence du jeune pilote, qui participait à un Rallye au volant d’une WRC pour la première fois, il n’a pu empêcher sa Fiesta de taper un arbre sur une portion de route verglacée. Enfin, le troisième représentant tricolore, Stéphane Lefebvre, s’est classé 5e du classement général à +2:47.9 du 4e, le Norvégien Mads Ostberg.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De CourseGT2iRavenol